Suivez-nous
Sélectionner une page

L’exercice est important pour la santé physique et mentale des personnes atteintes de la maladie de Parkinson

À l’occasion de la Journée mondiale de la maladie de Parkinson, le 11 avril, les asbl Stop Parkinson, Association Parkinson, Action Parkinson, Vlaamse Parkinson Liga et Demoucelle Parkinson Charity appellent les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à bouger.

Recherche auprès de 8.000 patients

Des recherches menées auprès de 8.000 patients ont montré que la thérapie par le mouvement est bien pertinente pour les patients. La thérapie par le mouvement conventionnelle, telle que la kinésithérapie, est depuis longtemps prescrite et étudiée. Maintenant, des recherches ont également été menées sur d’autres types de mouvement, telles que la danse, la marche nordique, l’aérobic, l’entraînement à l’équilibre et à la marche, le Tai Chi, etc.

Docteur Alexandra Boogers, neurology resident: “Je conseille aux patients de (continuer à) bouger. L’activité physique est très importante pour la santé physique et mentale. L’exercice a un effet positif à tous les stades de la maladie de Parkinson. Bien entendu, le type d’activité le plus approprié pour le patient dépend du stade de la maladie auquel il se trouve. L’étude mentionnée montre que différents types d’activité ont un effet positif sur les symptômes de la maladie. Nous recommandons aux patients de faire de la kinésithérapie et/ou de pratiquer un sport qu’ils aiment, car cela augmente la probabilité qu’ils continuent à bouger dans la durée.”

Pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, se déplacer est une tâche difficile au quotidien. La maladie se caractérise entre autres par des tremblements au repos, de la raideur, des difficultés d’équilibre, de la lenteur, une modification de la démarche, ainsi que des blocages soudains de la marche.

Nico Meulenbergs, 43 ans, atteint de Parkinson : “Je suis naturellement sportif, mais quand je fais peu d’activité physique, je souffre davantage de symptômes tels que les crampes. Lorsque je bouge régulièrement, ces symptômes deviennent beaucoup moins importants. Je peux entamer une course à pied avec beaucoup de douleur, mais au fur et à mesure que la course avance, je sens que la douleur s’atténue, de sorte que parfois je peux même me déplacer sans douleur

La maladie de Parkinson peut toucher n’importe qui

Docteur Alexandra Boogers : “Nous connaissons tous quelqu’un qui a la maladie de Parkinson. C’est une maladie qui peut arriver à tout le monde. Nous avons tous absolument besoin d’un remède à la maladie, de préférence des traitements sur mesure. Des fonds sont donc nécessaires pour comprendre et guérir la maladie.”

On estime qu’aujourd’hui, la Belgique compte environ 40 000 patients. Mais la maladie de Parkinson est le trouble neurologique qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Une expansion qui, si elle n’est pas arrêtée, aura un impact médical et économique énorme. [2]

A l’heure actuelle, il n’est pas possible de prédire avec précision qui aura la maladie de Parkinson, ni de prévenir ou guérir la maladie. Il n’existe aucun remède connu et les traitements disponibles ne font que temporairement masquer les symptômes. Dans le monde, on estime que sept à dix millions de personnes sont atteintes de cette maladie.

Avec le vieillissement de la population, ce nombre devrait doubler au cours des 25 prochaines années.

Activités planifiées

La Demoucelle Parkinson Charity et Stop Parkinson lancent une campagne de collecte de fonds, “Let’s Move for Parkinson”, pour soutenir la recherche fondamentale sur la maladie. L’initiative aura lieu entre le 13 et le 30 mai.

    • Plus d’info et s’incrire sur ce site

Action Parkinson, actif à Bruxelles, propose des activités sportives de groupe sur base d’un planning hebdomadaire comme la marche nordique, danse, boxe, Qi Gong et gymnastique.

Association Parkinson asbl, active sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté germanophone, propose diverses activités, dont des activités physiques. Dès le 9 avril 2021, le siteweb de l’association proposera une conférence en ligne «Le sommeil dans la maladie de Parkinson, comment le préserver et l’améliorer face au COVID19 »

Le 11 avril 2021, la Vlaamse Parkinson Liga organise une émission digitale via Medinet.tv

Stop Parkinson:

Inge Van Eycken, inge(a)stopparkinson.be
0472/493686