Sélectionner une page
groepsfoto

Ivo de Bisschop

A l’âge de 62 ans, Ivo de Bisschop apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Il se rend vite compte que Parkinson n’est pas une priorité absolue pour l’industrie pharmaceutique. Et pourtant cette recherche n’a besoin que d’un effort supplémentaire pour réussir une percée.

Fort de son expérience et de ses relations en tant qu’entrepreneur et de sa persévérance en tant que coureur de marathon, Ivo a immédiatement pris les choses en main.
C’est comme ça que l’idée de Stop Parkinson et du Stop Parkinson Walk est née pour attirer plus d’attention – et plus d’argent – pour la recherche relative à la maladie de Parkinson.
Parce que oui, « ce que nous faisons nous-mêmes, nous le faisons mieux ».

La mission de Stop parkinson 

La recherche, un espoir

Les scientifiques estiment qu’ils trouveront un moyen de stabiliser ou de guérir la maladie de Parkinson d’ici 5 à 10 ans. Avec notre action, nous souhaitons soutenir des projets de recherche de pointe en Belgique et en Europe. La pression sur la recherche est à son maximum car le nombre de patients atteints de la maladie de Prakinson ne fera qu’augmenter en raison du vieillissement de la population.
Le soutien à la recherche est nécessaire pour une avancée décisive. Et cette recherche coûte de l’argent. Beaucoup d’argent.

L’équipe 100% bénévole de l’asbl
Stop Parkinson

Toute l’équipe est composée de 25 personnes très engagées et exclusivement bénévoles.

  • Ivo de Bisschop, président
  • Hilde De Jaeger, trésorière
  • Rob Lodewick, vice-président
  • Gina Vanhandenhove, secrétaire

Nos ambassadeurs sont :

  • Patrick Cras

  • Willy Delvaux

  • Tony Mary

  • Paul Van den Bosch

  • Eddy Van Gelder

  • Piet Vanthemsche

  • Bob Verbeeck

Grâce au soutien de 

Grâce au soutien de