Suivez-nous
Sélectionner une page

Etape 42 : Quiévrain – Callenelle du samedi 03/10/2020.

Pang Pang

Meilleurs amis,

Je ne savais pas non plus, mais hier j’ai appris qu’il y a 500 millions d’années, la raison en était que la marche Stop Parkinson (étape 42) ne pouvait pas continuer sur son itinéraire initialement prévu. Ce qui restera aussi avec moi, c’est qu’on nous a presque tiré dessus, que nous avons trouvé des portes verrouillées sur notre chemin et que Wouter a fait sa première erreur. J’essaye de me clarifier.

Bref, du fait que les animaux vivent désormais dans cette belle région, nous les humains organisons une saison de chasse dans les forêts et les champs pour les abattre.

Puis, il s’est avéré que la route était fermée, Ivo a pensé revenir au départ.

Des itinéraires alternatifs ont été imaginés, mais ce n’était pas facile. Les portes semblaient fermées partout.

La promenade du matin s’est poursuivie sur des itinéraires inconnus, perturbée par des bruits de “pang pang”. Heureusement, les balles ne nous étaient pas destinées. Ce problème nous a néanmoins conduit vers des chemins inconnus (beaux).

Le reste de la journée, nous nous sommes comportés très normalement.

À notre arrivée, nous avons été ravis de voir les Rotary clubs de Geraardsbergen (et mattetaarten), le Rotary club de Peruwelz et le conseil d’administration de l’association à but non lucratif De POEL qui ont également participé aux derniers kilomètres.

Enfin sur une note personnelle – pour la première fois, ce fut une journée de marche difficile pour moi. Une blessure au pied droit était agaçante, mais il me semblait surtout que mes tendons étaient plus raides et têtus que jamais. Néanmoins, la fin de la journée en valait la peine. Nous sommes arrivés à Callenelle et nous avons croisé Saluc, le leader mondial du marché des boules de billard. Cette année, il y a exactement 25 ans, j’ai arrêté de travailler là-bas, après 4 années fantastiques – et j’ai commencé un nouveau chapitre aux États-Unis. Un voyage dans le passé.

What an ending …. See y’all in Oostende.

Benny Sintobin